Rechercher
  • Alice Quetstroey

Parler de la mort avec son enfant: pas si simple!

Dernière mise à jour : 15 sept. 2020



"C'est quoi la mort Maman?" La mort est une réalité, les questions apparaissent tôt et peuvent vite nous désarmer


Aborder la mort avec son enfant n’est pas des plus évident, d’autant plus qu’elle est un sujet délicat et complexe. Nous-même, en tant que parents, sommes dans le flou et avons chacun sa conception de la mort.


Arthur, 6 ans: "C'est quand que Papy se réveille et arrête d'être mort?". 
Lisa, 5 ans: "Pourquoi on ne va pas voir Mamy dans le ciel?". 

Plus vite que ce qu’on ne pense

Un enfant est rapidement en contact avec la mort, du moins de manière indirecte. Ce peut être dans un dessin animé, un jeu vidéo, un livre, un membre de la famille décédé ou gravement malade, un animal domestique, un insecte écrasé, etc.


Stop aux préjugés

Avez-vous déjà pensé que parler de la mort avec votre enfant n’était pas une bonne idée? "Il ne comprendrait  pas", "ça le traumatiserait". Enlevez-vous ces idées de la tête, en évitant d’en discuter avec votre enfant et en gardant le silence, cela peut être très angoissant pour lui.


Moins on sait, plus on a peur

Parler de la mort avec son enfant est essentiel ; on prévient les fausses idées, on évite les incompréhensions et les malentendus. Jouez les cartes de l'honnêteté, de la clarté, et de la simplicité, et surtout évitez les euphémismes! En parler avec lui revient à l'en informer, à répondre à ses questions, à donner du sens, et surtout à le rassurer et l'apaiser vis-à-vis des éventuelles craintes et peurs qu'il ressentirait à l'égard de la mort.


Pas si simple que ça

Attention, cela demande une vigilance particulière et exige certaines connaissances. La mort est définie par différents concepts que l’enfant acquiert petit à petit au cours de son développement. Vers l'âge de 9 ans, il acquiert une conception mature de la mort. Il importe d'adapter son discours à l’enfant, selon les divers facteurs qui influencent sa compréhension de la mort (son âge, son niveau d’anxiété, son expérience avec la mort, etc.).


Il ne s'agit pas de lui en parler à tout va et n'importe comment, et encore moins de le brusquer et de devancer ses questions! Préférez un moment en lien avec le sujet, et interrogez-le pour mieux cerner sa compréhension et ses connaissances. Vous pourriez par exemple commencer la discussion en lui posant une simple question "comment tu l'imagines Papy?", ou en lui renvoyant sa question "et toi, tu crois que c'est quoi la mort?".


Nos alliés

Vous pouvez utiliser un média pour aborder le sujet, comme un livre "Max et Lili - Grand-Père est mort" ou un film "Walt Disney - Le Roi Lion". Il existe une série d'outils à utiliser avec votre enfant. Les psychologues sont également présents pour vous aider à communiquer avec votre enfant sur le sujet.

 

Le petit conseil: Quand le sujet de la mort survient, profitez de l'occasion pour en parler avec votre enfant. Evitez de remettre la discussion à plus tard!

237 vues0 commentaire